POLLUTION DE L'AIR À ST-ÉTIENNE

Publié le par Résistance verte

#Pollution #air #SaintEtienne

IMPACT DES PARTICULES FINES

La pollution de l'air est désormais considérée comme la première cause environnementale de mort prématurée dans le monde. Des résultats récents d'études de cohortes ont confirmé l'existence d'un risque de décès associé à l'exposition chronique aux particules fines (PM2.5) dans la population européenne et française. Ces nouveaux résultats épidémiologiques ont été couplés à un modèle à fine échelle de modélisation de la qualité de l'air pour évaluer l'impact des PM2.5 sur la mortalité en France continentale, pour la période 2007-2008. Plus de 48 000 décès par an pourraient être attribués aux PM2.5, dont plus de la moitié dans les agglomérations de plus de 100 000 habitants. Si toutes les communes françaises respectaient la valeur recommandée par l'Organisation mondiale de la santé (10μg/m3), ce sont plus de 17 000 décès qui pourraient être évités chaque année en France. Le gain moyen en espérance de vie à 30 ans serait alors de 4 mois en France, mais pourrait atteindre plus d'un an dans les communes les plus polluées. Ces résultats confirment que des efforts poursuivant ceux mis en oeuvre jusqu'à présent pour améliorer la qualité de l'air se traduiraient par une diminution de la mortalité liée aux PM2.5.

Institut de veille sanitaire
http://opac.invs.sante.fr/index.php?lvl=notice_display&id=12988
 

BILAN DE LA QUALITÉ DE L'AIR

LES INDICES DU TRIMESTRE DANS LA LOIRE

Lors de ce quatrième trimestre de l’année, la qualité de l’air dans la Loire a été majoritairement "bonne à très bonne" : 72% du temps sur l'agglomération de Roanne et près de 63 % du temps sur l'agglomération de Saint-Etienne. Les particules* étaient le polluant majoritaire lors du calcul de l'indice de qualité de l'air au quotidien, 59 % du temps à Saint-Etienne et 4 9% du temps à Roanne. Sur le temps restant, les polluants majoritaires sont l'ozone et le dioxyde d'azote.
* Particules microscopiques solides ou liquides, d’origine humaine ou naturelle, qui restent suspendues dans l’air pendant un certain temps. Ces particules varient fortement en taille (diamètre aérodynamique), composition et origine, et bon nombre d’entres elles sont nocives.

ÉPISODES DE POLLUTION

Durant ce trimestre, en particulier au cours du mois de décembre, un important épisode pollué d'ampleur régionale a été observé, dû à la persistance d'un temps anticyclonique stable, froid et sec, favorable à l'accumulation des particules émises par le chauffage au bois, le trafic et les activités industrielles.
Durant cet épisode, le bassin Stéphanois n'a connu qu'une seule journée d'activation d'un dispositif préfectoral : le 6 décembre (activé au niveau d’information).

QUE DIT LE RÉSEAU FIXE ?

Vis-à-vis de la réglementation annuelle, sur l'année 2016, que ce soit pour le dioxyde de soufre, le dioxyde d'azote ou les particules, les valeurs cibles et valeurs limites n’ont pas été dépassées sur le bassins stéphanois.
Le nombre de dépassement du seuil réglementaire journalier pour les particules PM10 fixé à 50 µg/m3 évolue nettement par rapport au troisième trimestre, avec 8 dépassements sur l'agglomération de Saint-Chamond, 5 sur celle de La Talaudière, et en proximité automobile 15 dépassements sur la commune de Rive-de-Gier et 13 sur celles de Saint-Etienne (la réglementation autorise au maximum 35 jours de dépassements par an de cette valeur).
Concernant l'ozone, le seuil journalier pour la protection de la santé fixé à 120 µg/m3 sur 8 heures a été franchi sur la moitié des stations de mesure de la Loire. Ce seuil, à ne pas dépasser plus de 25 jours par an (valeur cible), a été franchi à 30 reprises en zone périurbaine sur le site de La Talaudière et à 34 reprises sur le site rural du Col de l'Oeillon. La valeur cible est donc franchie sur ces 2 sites.

LA QUALITÉ DE L'AIR EN DIRECT

Air Rhône-Alpes, 14 Allée Henry Purcell, 42000 ST ETIENNE
http://www.air-rhonealpes.fr/monair/commune/42218

ACCÈS AUX DONNÉES DE MESURE
Par station de mesure sur une carte, et par types de polluant selon la période et le lieu...
http://www.air-rhonealpes.fr/donnees/acces-par-station

DÉTAILS DE LA QUALITÉ DE L'AIR


https://www.airqualitynow.eu/fr/comparing_city_details.php?saint-etienne

ÉVOLUTION DE LA POLLUTION DE L'AIR


http://www.linternaute.com/actualite/pollution/saint-etienne/ville-42218/pollution-air

AIR QUALITY EN DIRECT ET ANNUEL


https://air.plumelabs.com/fr/week/saint-etienne

#PollutionAtmophérique #air #SaintEtienne #ParticulesFines

Évaluation de l’impact sanitaire de la pollution atmosphérique urbaine dans l’agglomération de Saint-Étienne, 2009-2011. Institut de veille sanitaire

Impacts de l’exposition chronique aux particules fines sur la mortalité en France continentale et analyse des gains en santé de plusieurs scénarios de réduction de la pollution atmosphérique. Santé environnement

POLLUTION DE L'AIR À ST-ÉTIENNE

Publié dans Pollution chimique

Commenter cet article