MESURES DE LA POLLUTION ÉLECTROMAGNÉTIQUE

Publié le par Résistance verte

Rue des Lauriers à St-Jean Bonnefonds

 

Quelques mesures effectuées avec le mesureur de champs électromagnétiques hautes fréquences Cornet ED-85EXPlus avec antenne, dans la bande de 800MHz à 6 GHz, le 5 juin 2021 (a), le 23 juillet (b), le 30 juillet (c).
(𝛍W/m2 : densité de puissance en micro watt par mètre carré)
 
• Place Marquise et école du Fay, St-Jean Bonnefonds (a) : 5 𝛍W/m2

• En haut des Hauts du Fay et sous l'antenne du Fay (a) : 5 𝛍W/m2

• Parking de Carrefour à Sorbiers (a) : 50 𝛍W/m2

• Place du Peuple à St-Étienne (a) : 70 𝛍W/m2

• Place Jean Jaurès à St-Étienne (a) : 90 𝛍W/m2

• Devant la Mairie de La Talaudière (a) : 100 𝛍W/m2

• Place Hôtel de Ville à St-Étienne (a) : 400 𝛍W/m2

• Rond point de Monthieu (St-Étienne), au pied des tours (a) : 500 𝛍W/m2

• Rue des Docteurs Charcot face à Centre2 (c) : 600 𝛍W/m2

• Devant l'entrée du Lycée du Portail Rouge à St-Étienne (c) : 800  𝛍W/m2

• 16 rue J.F.Revollier (parking médiathèque) St-Jean Bonnefonds (b) : 900 𝛍W/m2

• Stade Geoffroy Guichard devant Enedis, sans match (b) : 900 𝛍W/m2

• Entre le Collège Pierre et Marie Curie et le stade à coté à La Talaudière (a) : 1000 𝛍W/m2 (courtes expositions conseillées selon le standard allemand de baubiologie SMB2015 / limite de la norme autrichienne)

• Rond point centre commercial Ratarieux (b) : 3000 𝛍W/m2

• Parking du Sou des Écoles à La Talaudière (a) : 5000 𝛍W/m2 (Danger selon le standard allemand de baubiologie SMB2015 / limite de la norme russe et luxembourgeoise)

• Rond point devant l'Hôpital Nord (b) : 5000 𝛍W/m2

• Au bout de la rue des Lauriers à St-Jean Bonnefonds (b) : 7000 𝛍W/m2

• Tour B de Monthieu, 14ème étage (face à l'antenne), St-Étienne (a) : 8000 𝛍W/m2

• À 50 mètres de l'antenne de Beuclas à St-Jean Bonnefonds (a) :
10 000 𝛍W/m2 (Danger / limites des normes italiennes, polonaise et suisses)

Valeurs de précaution à respecter concernant les champs magnétiques hautes fréquences (GSM, DCS, UMTS, TETRA, LTE, WIMAX, téléphonie mobile, antennes relais, Radio, TNT, WIFI, DEC, Bluetooth...).
Les signaux pulsés devraient toujours être inférieurs à :
• 0,1𝛍W/m2 d'après l'institut de Baubiologie et d'écologie de Neubeuern
• 1𝛍W/m2 d'après les autorité médicales de la ville de Salzburg
• 2𝛍W/m2 d'après le rapport Bio initiative de 2012, établi par des scientifiques indépendants.
 
Les limites officielles en France sont des milliers de fois supérieures (61 V/m soit 10 millions 𝛍W/m2) car elle ne tiennent compte que de l'effet thermique sur les cellules et non pas des effets cumulés sur la santé à long terme...
 
Il est désormais établi que les rayonnements électromagnétiques endommagent les cellules bien au-dessous de ces seuils (effets athermiques). Une grande majorité de spécialistes indépendants s'accordent donc aujourd'hui à recommander les valeurs d'exposition les plus faibles possibles et se réfèrent désormais aux valeurs indicatives du standard allemand de baubiologie SMB2015 comme valeurs de précaution à long terme pour les zones de longue exposition et de repos.
 
De nouvelles mesures seront réalisées, pour comparaison, quand l'antenne du Fay sera mise en marche, et lorsque la 5G sera généralisé, cette automne probablement...

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article