LE PLUS GRAND CENSEUR DE LA PLANÈTE PERD UNE FORTUNE

Publié le par Résistance verte

 

Douche froide, pour les actionnaires de Facebook. Après la publication de comptes 2021 et de perspectives 2022 décevantes, l’action de Meta Platforms, la maison mère du premier réseau social de la planète, s’écroule de près de 25% à l’ouverture de la séance de ce jeudi, à Wall Street. La capitalisation boursière fond de près de 200 milliards de dollars, la plus importante volatilisation de l’Histoire de Wall Street.

La fortune du patron et cofondateur Mark Zuckerberg (qui détient 13% du capital), estimée à 113 milliards de dollars à la clôture hier selon des documents de la SEC, perd presque 28 milliards de dollars. Il sort ainsi du top 10 des grandes fortunes de la planète.

Publié dans Contrôle numérique

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article