FIN DES MESURES SANITAIRES DANS PLUSIEURS PAYS

Publié le par Résistance verte

Renforçons notre humanité collective ! 

 

Il va peut-être falloir apprendre à vivre avec le Covid-19. C’est en tout cas l’avis de plusieurs pays où les contraintes sanitaires commencent à s’alléger, laissant espérer un retour progressif à la vie d’avant malgré le tsunami provoqué par le variant Omicron.
“Avec l’augmentation de l’immunité dans la population – et avec Omicron, il y aura beaucoup d’immunité naturelle en plus de la vaccination – nous avancerons rapidement vers un scénario qui sera plus proche de l’endémicité”, a souligné Marco Cavaleri, chef de la stratégie vaccinale de l’EMA, basée à Amsterdam où la pression se relâche depuis le 15 janvier.

L'IRLANDE ABANDONNE LES RESTRICTIONS

L’Irlande va supprimer samedi la quasi-totalité de ses restrictions concernant le COVID-19 après avoir surmonté la tempête de la variante Omicron qui a entraîné une augmentation massive des infections, a déclaré le Premier ministre Micheal Martin dans un discours national.

La semaine dernière encore, l’Irlande a enregistré le deuxième taux d’incidence le plus élevé de COVID-19 en Europe, mais aussi l’un des taux les plus élevés de vaccination de rappel du continent, ce qui a permis de maintenir le nombre de personnes gravement malades bien en deçà du pic précédent.

“Nous avons surmonté la tempête Omicron”, a déclaré M. Martin lors de son allocution télévisée de vendredi, dans laquelle il a affirmé que les vaccins de rappel avaient “complètement transformé” la situation dans le pays.
“Je me suis tenu ici et je vous ai parlé lors de jours très sombres. Mais aujourd’hui est un bon jour”, a-t-il déclaré.

Le pays a été l’un des plus prudents de l’Union européenne face aux risques du COVID-19, mettant en place certaines des restrictions les plus anciennes sur les voyages et l’hospitalité.
Mais sur les conseils des responsables de la santé publique, le gouvernement a décidé que les bars et les restaurants n’auront plus besoin de fermer à 20 heures, une restriction mise en place à la fin de l’année dernière lorsque la vague Omicron a frappé, ou de demander aux clients une preuve de vaccination.

Les salles de spectacle intérieures et extérieures devraient également retrouver leur pleine capacité, ouvrant ainsi la voie à une affluence maximale lors du championnat de rugby des Six Nations le mois prochain.

Le port du masque dans les transports publics et dans les magasins restera obligatoire jusqu’à la fin du mois de février, a précisé M. Martin.
Le secteur hôtelier irlandais, qui a été particulièrement touché par l’un des régimes de confinement les plus stricts d’Europe, a salué cette décision.

“L’excitation est palpable”, a déclaré le restaurant de Dublin Las Tapas De Lola dans un message sur Twitter dans lequel il a dit avoir constaté une augmentation des réservations en prévision des nouvelles règles.

La radio RTE a diffusé des clients de bars applaudissant le discours de Martin.
Alors que l’économie s’est rapidement redressée l’année dernière, environ un tiers des employeurs ont choisi de différer le paiement des impôts et les salaires d’un travailleur sur douze sont toujours soutenus par un système de subventions publiques qui doit prendre fin en avril.

Ces changements ont permis à l’Irlande de s’aligner sur l’Irlande du Nord, sous administration britannique, qui a imposé des restrictions moins sévères pendant la période de Noël et a accepté de supprimer les cartes de vaccination jeudi et de rouvrir les boîtes de nuit la semaine prochaine.

https://www.reuters.com/business/healthcare-pharmaceuticals/ireland-set-rapidly-drop-almost-all-covid-19-restrictions-2022-01-21/

EN ANGLETERRE

Le Premier ministre Boris Johnson a annoncé mercredi 19 janvier lors d’une conférence de presse, que l’essentiel des restrictions anti-Covid seront abandonnées à compter du 27 janvier. Le port du masque ne sera plus obligatoire, le télétravail ne sera plus recommandé et un pass sanitaire ne sera plus imposé pour accéder aux boîtes de nuit.
“Alors que le Covid devient endémique, nous devons remplacer les obligations légales par des conseils et recommandations”, a souligné Boris Johnson. La période d’isolement imposée aux cas positifs devrait également être levée dans les semaines à venir.

EN ESPAGNE

En Espagne aussi le sujet de l’après-covid est sur la table. Au micro de la radio Cadena Ser, le chef du gouvernement Pedro Sanchez a annoncé le 10 janvier 2022 sa volonté de “ne plus considérer le coronavirus comme une pandémie mais comme une maladie endémique”.
Le Covid-19 sera-t-il bientôt considéré comme une simple grippe ? Le pays souhaite ainsi développer une système de surveillance semblable à celui des malades virales pour la grippe saisonnière, avec un réseau d’hôpitaux et de médecins sentinelles chargés d’alerter sur la propagation de la maladie, comme l’explique franceinfo. Pour l’instant aucune date n’a encore été établie, mais le gouvernement espère normaliser le virus dans la population rapidement.

AUX ÉTATS-UNIS

Malgré un taux d’hospitalisation croissant lié au coronavirus, le conseiller de la Maison-Blanche, Anthony Fauci estime qu’il sera bientôt envisageable de “vivre avec” le virus.
“Alors qu’Omicron monte et redescend, j’espère que nous allons avoir une situation avec (…) une combinaison entre une bonne immunité de fond et la possibilité de soigner une personne à risque”, a-t-il expliqué le 11 janvier 2022.

EN ISRAËL

Le gouvernement israélien autorise dorénavant les voyages vers l’étranger, considérant que la circulation du variant Omicron ne peut plus être contrôlé par la fermeture des frontières. Les tests PCR sont désormais réservés aux plus de 60 ans – qui peuvent recevoir leur quatrième dose de rappel – ainsi qu’aux personnes à risques. La durée de l’isolement des personnes testées positives a également été raccourcie de sept à cinq jours.

AU QUÉBEC, DANEMARK, PAYS-BAS, TCHÉQUIE

Au Québec, le couvre-feu a été levé lundi 17 janvier tandis qu’en Suisse, la durée d’isolement est passée de 10 à 5 jours. Au Danemark les théâtres et cinémas ont rouvert leurs portes depuis le 23 décembre et aux Pays-Bas, les restaurants, bars et cafés pourront de nouveau accueillir du public à partir du 25 janvier. Le gouvernement Tchèque annule le projet de vaccination obligatoire.

Un cabinet médical suisse refuse de vacciner contre le coronavirus.
https://www.lematin.ch/story/un-cabinet-medical-suisse-refuse-de-vacciner-contre-le-coronavirus-581389563544

Les médecins conventionnés allemands ne veulent pas appliquer la vaccination obligatoire.
https://www.berliner-zeitung.de/news/deutschlands-kassenaerzte-wollen-impfpflicht-nicht-umsetzen-li.206864

Source : https://www.geo.fr/voyage/ces-pays-ou-les-restrictions-sanitaires-sont-sur-le-point-de-disparaitre-208009

 

Publié dans Coronavirus

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article