L'IMPOSTURE DE L'ÉCOLOGIE

Publié le par Résistance verte

 

"La réalité n'est qu'un "ordre des choses" issu du coup d'État perpétré par l'économie contre la nature terrestre et contre la nature humaine."

"L'imposture de l'écologie s'inscrit dans une logique de marché, où l'angélisme des bonnes intentions va de pair avec la cupidité du commerce."

"L'esprit écologique ambitionne de faire de la nature un objet propre."

"Cette vision du monde universalisé par le totalitarisme de la marchandise s'exerce à la façon d'un envoûtement, d'une imprégnation mentale qui nous possède et nous fait agir sans que nous songions à nous en libérer. C'est un monde de fous où la folie détient toutes les raisons du monde."

Raoul Vaneigem, Propos de table, 2018.

 

 

Publié dans Marchandisation

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article