PERSONNE N'ÉCHAPPERA À AMAZON

Publié le par Résistance verte

 

Avec son réseau géant Sidewalk, plus personne n'échappera à Amazon. L'entreprise va relier l'ensemble de ses produits connectés : inquiétant.

Peu de gens ont entendu parler d'Amazon Sidewalk, y compris les milliers de personnes qui vont y participer. Car l'entreprise dont Jeff Bezos s'apprête quitter la tête a décidé que, dans une semaine, tous les assistants vocaux Amazon Echo et les dispositifs de sécurité Ring des États-Unis allaient faire partie d'un même réseau.
https://www.amazon.com/Amazon-Sidewalk/b?ie=UTF8&node=21328123011

Afin d'améliorer la connectivité de ses appareils, l'ambition d'Amazon est de créer un «mesh network» (un «réseau maillé») à l'échelle de quartiers, dans lesquels tous les dispositifs sont connectés les uns aux autres, sans hiérarchie ni connexion centralisée.
https://www.theverge.com/2020/9/21/21448926/amazon-sidewalk-ring-echo-tile-wifi-mesh-ble-location-tracking

À lire aussi Amazon offre ses données à la police en échange d'un peu de pub. https://korii.slate.fr/tech/etats-unis-amazon-surveillance-sonnettes-connectees-ring-accords-police

Amazon explique que «lorsque plus de voisins participent, le réseau devient encore plus fort». Concrètement, si votre caméra de surveillance a des difficultés à accéder à votre réseau, elle pourra aller se connecter sur celui de la caméra de la rue d'en face.

Si l'Amazon Echo de vos voisins peine à avoir accès à internet, il pourra à l'inverse accrocher votre Wi-Fi, si bien sûr vous disposez aussi d'appareils compatibles. Sidewalk pourrait aussi faciliter l'utilisation des traqueurs Tile.

Les «ponts Sidewalk» entre appareils utilisent une connexion à faible bande passante «limitée à 80 Kb par seconde, soit quarante fois mois que la bande passante utilisée pour steamer une vidéo haute définition». Le total mensuel est aussi limité à 500 Mb/s, et ne devrait donc pas cannibaliser le réseau.
https://www.zdnet.fr/actualites/faites-vous-confiance-a-amazon-pour-partager-votre-connexion-internet-avec-d-autres-39923723.htm

INSCRIPTION PAR DÉFAUT

Mais la mise en place d'un tel système pose question: pour participer à Amazon Sidewalk, il n'y a pas à s'inscrire, tous les possesseurs d'appareils compatibles étant ajoutés automatiquement. Pour ne pas y participer, il est en revanche nécéssaire de se désinscrire manuellement. Les délais sont courts: le programme démarre le 8 juin et devrait être fonctionnel dès le 14.

Ashkan Soltani, un ancien directeur technologie à la Commission fédérale du commerce (FTC) américaine, estime que le projet continue d'asseoir l'omnipotence d'Amazon, en transformant de facto l'entreprise «en fournisseur d'accès internet d'une simple pression de bouton, sans avoir à dérouler un centimètre de fibre».

Le partage pose aussi des questions légales. Sidewalk ne sera en premier lieu déployé qu'aux États-Unis, mais en France par exemple, Hadopi rend le détenteur d'une connexion internet responsable de toute utilisation qui peut en être faite.

Amazon n'est pas la seule à mettre en commun ses appareils afin de créer un réseau décentralisé. Le tracker AirTag, récemment révélé par Apple, n'utilise pas de technologie GPS : pour être localisé, il émet un signal Bluetooth que les millions d'appareils Apple autour du monde peuvent capter, formant un gigantesque réseau de localisation.

The Guardian : https://www.theguardian.com/technology/2021/jun/01/amazon-us-customers-given-one-week-to-opt-out-of-mass-wireless-sharing

Publié dans Contrôle numérique

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article