COMMUNIQUE DE LA CONFÉDÉRATION PAYSANNE DE LA LOIRE

Publié le par Résistance verte

 

Une motion à caractère écologiste et anti-libérale a été adoptée par la Chambre d’agriculture de la Loire lors de la session du 03/12/2020 sur proposition de la Confédération Paysanne de la Loire.

Cette motion vise, d’une part l'arrêt de la production des pesticides interdits d’utilisation et d’autre part la fin de l’importation des produits alimentaires traités avec ces phytosanitaires illégaux. Elle sera un point d’appui pour pousser nos élu.e.s à tous les étages de l’État à prendre rapidement des mesures allant dans ce sens !

« N’importons pas l’agriculture que nous ne voulons pas » clame haut et fort la FNSEA depuis qu’elle s’est rendue compte que les accords de libre-échange (CETA / MERCOSUR) sont un danger pour les paysan.ne.s en Europe mais aussi dans les pays tiers concernés.

La motion portée par Confédération Paysanne de la Loire que les élus à la Chambre ont approuvé a pour objectif de ne plus importer l’agriculture que nous ne pratiquons pas. Plus précisément, cette motion la Chambre d’agriculture de la Loire exige des pouvoirs publics l’arrêt de la production et de l’exportation de TOUS les pesticides interdit dans l’UE.
Il est également exigé la destruction des stocks actuels pour éviter que nos collègues paysan.ne.s hors UE soient empoisonnés par les produits fabriqués ici.

Il est réclamé aux pouvoirs publics qu’ils interdisent l’importation de marchandises produites dans les pays qui autorisent ce qui chez nous est interdit. Les importations de denrées alimentaires ou fourragères provenant des pays qui utilisent ces produits doivent en être empêchés pour des raisons de distorsions de concurrence et par souci de santé publique.

Par cette motion, la direction de la Chambre d’agriculture de la Loire s’engage courageusement vers ce qui ressemble a un boycott. Dans le même temps, notre seconde proposition de motion, concernant l’usurpation des termes « Fermiers » par la start-up « Les nouveaux fermiers » spécialisée dans les « substituts de viande » a également été reprise par la Chambre d’agriculture de la Loire.

Tous les élus de la Chambre d’agriculture de la Loire ont également tenu à apporter leur soutien à la procédure engagée par la Confédération Paysanne
contre les « Nouveaux fermiers » pour délit de tromperie et pratiques commerciales trompeuses.

https://www.facebook.com/conf.42

L'arrêt de la production de pesticides interdits ? l'arrêt des importations traitées avec des pesticides interdits ? C'est quand même pas grand'chose comme début. Ce n'est même pas à discuter tellement c'est évident. Il suffit d'appliquer la loi. La FNSEA nous laisse un os à ronger qui ne mange pas de pain. En même temps, elle continue à refuser toute nouvelle interdiction de pesticides, à pousser pour les fermes à 1000 merdes et pour cette agriculture industrielle anti-sociale, anti-économique, anti-environnementale qui sème la désolation partout sur la planète.

Jl Juthier

 

 

Publié dans Pollution chimique

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article