STOPPER L'EXTINCTION DES POLLINISATEURS

Publié le par Résistance verte

 

L’inadmissible manipulation orchestrée par l’industrie agrochimique pour faire réautoriser les pesticides néonicotinoïdes est en passe d’aboutir... Le 5 octobre, les députés vont voter un projet de loi qui permettrait à ces insecticides particulièrement toxiques pour les abeilles et l’ensemble des pollinisateurs d’être utilisés pendant encore trois années supplémentaires !

Alors qu’ils avaient été interdits en 2016 en raison de leurs effets dévastateurs et irréversibles maintes fois prouvés sur l’ensemble du vivant, il n’a fallu que quelques semaines à peine à l'agro-industrie pour obtenir une volte-face du gouvernement, qui a choisi de faire passer les intérêts financiers d’une poignée de firmes avant la protection de notre environnement.

Pourtant, plus de 1 100 études scientifiques alertent sur le rôle prépondérant de ces substances dans le déclin des pollinisateurs ces vingt dernières années, dans la pollution des sols, des eaux des rivières et des nappes phréatiques…

Alors que plus de 40 % des espèces d'insectes à travers le monde sont menacées d'extinction, en grande partie à cause de l'utilisation massive de substances chimiques dans l'agriculture, la réautorisation de ces insecticides mortifères serait un grave retour en arrière.

NON AU RETOUR DES TUEURS D'ABEILLES !

https://action.pollinis.org/sign/stopneonics-aucune-derogation/

La Commission européenne vient de lâcher une bombe : elle a déclaré que l'interdiction du glyphosate voulue par l'Autriche serait "illégale".

L'Autriche était *si près* d'interdire le glyphosate -- jusqu'à ce que Bayer-Monsanto ait eu vent du projet. Et alors l'armée de lobbyistes de Bayer s'est acharnée à torpiller l'interdiction.
Le Luxembourg a interdit le glyphosate cette année et offre un soutien financier pour aider les agriculteurs à passer à une agriculture plus saine et respectueuse de l'environnement.

L'Autriche peut donc continuer à interdire le glyphosate en 2020, si seulement elle en a la volonté politique. Le glyphosate, le pesticide préféré de Bayer-Monsanto, a été presque totalement interdit en Autriche l'année dernière.

https://www.latribune.fr/entreprises-finance/transitions-ecologiques/le-luxembourg-devient-le-premier-pays-europeen-a-interdire-le-glyphosate-837345.html

https://www.rfi.fr/fr/emission/20191212-autriche-fait-marche-arriere-interdiction-glyphosate

 

 

Publié dans Pollution chimique

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article