CRASH CLIMATIQUE

Publié le par Résistance verte

À partir du lundi 3 juin les députés examineront la loi d’orientation sur les mobilités. L’adoption de cette loi peut être l’occasion de mettre un terme aux avantages fiscaux bénéficiant au transport aérien !
C’est l’avenir des transports en France qui est en jeu.

Alors que plus que jamais l’urgence est à la lutte contre le changement climatique, le soutien de l’État aux transports les moins polluants doit enfin devenir une priorité.
Les gares SNCF et des lignes de train continuent d’être fermées tandis que les trains de nuit sont en voie de disparition. Pendant ce temps, l’avion bénéficie de multiples privilèges fiscaux : carburant non taxé, absence de TVA sur les billets d’avion sur les vols internationaux et TVA réduite sur les vols intérieurs.

 

L’AVION, C’EST DU VOL !

Le trafic aérien ne cesse d’augmenter : après avoir doublé ces 20 dernières années il devrait tripler d’ici 2050, selon les prévisions. L’avion est de très loin le moyen de transport le plus polluant et climaticide : deux à trois fois plus que la voiture et 40 fois plus que le train.

La compagnie aérienne Ryan Air a rejoint cette année le top 10 des entreprises européennes les plus polluantes.
Quatre-vingts pour cent des voyageurs réguliers appartiennent aux catégories socio-professionnelles les plus aisées et une majorité des vols intérieurs sont d’ordre professionnel.

 

PÉTITION

https://crashclimatique.agirpourlenvironnement.org/?utm_source=sendinblue&utm_campaign=CAptition__PTITION__Aviation__stop_aux_soldes_climatiques_!

Publié dans Pollution de l'air

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article