ARRÊTER LE NUCLÉAIRE AVANT QU'IL NE SOIT TROP TARD

Publié le par Résistance verte

Jusqu’au vendredi 28 juin, la “loi énergie climat“ concoctée par le gouvernement pro-nucléaire d’Edouard Philippe (ancien lobbyiste d’Areva), est débattue à l’Assemblée Nationale. Son article 1 prévoit de décaler de 10 ans, de 2025 à 2035, l’échéance pour atteindre 50% de nucléaire dans la production électrique.

Pourtant le parc nucléaire français vieillit et il est nécessaire de fermer des réacteurs en urgence.

Si elle est votée, cette mesure inacceptable augmentera considérablement le risque nucléaire en France. La trajectoire énergétique ainsi définie signifierait la prolongation du fonctionnement de la quasi-totalité du parc nucléaire. En 2035, l’âge moyen des réacteurs français serait alors de 49 ans, dépassant dangereusement leur durée de fonctionnement initialement prévue !

Le 12 juin 2019, nous avons envoyé un courrier aux 577 député·es pour les interpeller sur ce projet de loi.

Nous avons mis en place un outil pour qu’à votre tour, vous interpelliez les député·es. Dites-leur que vous ne voulez pas de cette prolongation du risque nucléaire !

https://www.sortirdunucleaire.org/Interpellons-les-depute-es-sur-la-loi-energie

 

Ni prolongation, ni nouvelle installation
le nucléaire n’est pas notre avenir, arrêtons-le !

PÉTITION
https://www.sortirdunucleaire.org/petition2019

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article