MARCHE DU SIÈCLE À ST-ÉTIENNE, UN SUCCÈS !

Publié le par Résistance verte

 

En ce 16 mars 2019 plus de 3000 personnes ont manifesté leur inquiétude sur l’inaction des politiques français sur la question climatique.

Après une mobilisation très importante des jeunes hier sur le même sujet, c’est maintenant l’unité qui prime. Les jeunes, encore présents aujourd’hui, ont chanté pour leur futur sous les applaudissements du reste des manifestants, qui à leur tour les ont accompagnés. Par ailleurs, de nombreuses associations étaient présentes : Alternatiba ANVCOP21, CCFT, ATTAC ou la batucada de Planfoy qui a mis une très bonne ambiance en tête de cortège ! À noter que quelques gilets jaunes étaient là pour soutenir l’initiative.

Le cortège est parti de la bourse du travail, puis s’est arrêté sur la place de l’Hôtel de Ville pour une première prise de parole avant de continuer son chemin rue des Martyrs de Vingré pour se terminer place Chavanelle. La manifestation s’est déroulée sans accro, dans une très bonne ambiance, comme celle de la veille sur laquelle un article va bientôt être publié.

Nous tenons à relever que dans cette grande mobilisation nationale, beaucoup de slogans anti-capitalistes ont été scandés. Les manifestants commencent à se rendre compte que le capitalisme n’est pas compatible avec l’écologie, comme le précisait Alternatiba au moment de la dernière prise de parole.

Changeons le système, pas le climat !..

Le Gueuloir
https://www.facebook.com/legueuloirjournal/photos/a.1027209044131853/1130930097093080/

Manifestants pour le climat, soyons cohérents, soyons radicaux

(...) Être cohérent implique aussi d’être radical. Changer le système implique que ce ne sont pas les gestes de chacun — même s’ils sont indispensables — qui changeront la donne, comme voudraient nous le faire croire les dominants, à commencer par M. Macron. Non, cela implique de changer les politiques et les rapports de pouvoir. (...)

Les gouvernants, aujourd’hui, ne sont pas de braves gens qui, par pure ignorance, ne voudraient pas agir pour le climat et qu’il faudrait ramener à la raison. Ce sont les instruments d’une oligarchie qui vise essentiellement à maintenir la position privilégiée des ultra-riches et un système économico-financier qui préfère la prédation de la planète à la baisse des profits. Autrement dit, les gouvernants aujourd’hui ne sont pas des alliés, mais des ennemis...

Hervé Kempf (Reporterre) extraits
https://reporterre.net/Manifestants-pour-le-climat-soyons-coherents-soyons-radicaux

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article