A CROIRE QUE MANIFESTER EST DEVENU INTERDIT

Publié le par Résistance verte

 

Dans les rues de Saint-Étienne…

Pour cet acte 13, environ 1000 manifestants sont partis de Place du Peuple puis se sont rendus respectivement à Bourse du Travail, Place Chavanelle, Jean Moulin, Châteaucreux, Boulevard Jules Janin, et Carnot. Ce début de manifestation est relativement calme, de nombreux chants et de nombreux tags dénonciateurs tout au long du parcours notamment sur les banques.

Arrivant vers la préfecture le cortège se fait arrêter par un cordon de CRS. Un GJ lit alors un poème adressé aux forces de l’ordre. Puis place Jean Jaurès des camions équipés de grille anti-émeute avaient été installés, deux/trois projectiles sont lancés sur les forces de l’ordre mais le climat reste calme. Les manifestants remontent donc l’artère principale en direction de la Place du Peuple puis de Centre 2…

Arrivés à place Anatole France, les manifestants sont bloqués par un cordon de Police. Le cortège tente de contourner par une rue adjacente quand soudain les policiers viennent s’opposer physiquement pour empêcher le passage. Les manifestants tentent d’avancer, la police matraque, gaze à bout portant, les LBD sont dégainés, les forces de l’ordre tirent sur tout ce qui bouge : un adolescent est touché (ensuite pris en charge par les Street-Médics) des balles sont même tirées sur les voitures qui passent... La police fait reculer les manifestants, la place est inondée de gaz lacrymogène !

Une partie des manifestants se retrouvent dans la Grande Rue, certains tentent de répliquer par des jets de bouteilles et autres projectiles, mais la police avance, tente de nasser la foule, le cortège se disperse puis commence une grande et longue chasse aux manifestants dans tout le centre ville…

La préfecture annonce 11 interpellations, 8 policiers blessés par on ne sait quoi (peut être celui qui a maladroitement trébuché sur le trottoir Place Anatole ?) et ne mentionne pas le nombre de blessés du côté des manifestants...

Ce résultat alors qu’il n’y avait pas eu de débordement dans le cortège, seulement la nuit approchait, donc, comme à son habitude, la police provoque, la police blesse, puis la police interpelle !

Le Gueuloir
https://www.facebook.com/legueuloirjournal/


PS : Parallèlement à la mobilisation d’aujourd’hui et d’après nos informations des GJ ont repris possession du rond-point de Monthieu qui avait été expulsé il y a deux semaines, des constructions ont débutées.

 

 

 

 

 

 

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article