2000 MANIFESTANTS À SAINTÉ

Publié le par Résistance verte

Près de 2000 manifestants ce samedi 16 février à Saint-Étienne, gilets jaunes et autres révoltés.

ACTE XIV GILETS JAUNES ST-ETIENNE

Aux alentours de 14 h, plusieurs milliers de manifestants venus de plusieurs départements de la région, se sont réuni sur la place du peuple sous le soleil stéphanois.
Le long cortège de gilets jaunes s'est ensuite dirigé vers le Clapier, puis Tardy, centre deux, Bellevue avant d'envahir la RN88 direction Lyon.

Dans une ambiance bon enfant, et sans être inquiétés par les forces de l'ordre, les gilets jaunes ont suivi l'autoroute jusqu'à Terrenoire, où ces derniers ont bifurqué vers Monthieu.
Il était environ 18h30 quand les quelques 1500 gilets jaunes restants sont arrivés au rond point de Monthieu, en ayant un peu mal aux jambes certes, mais pouvant profiter d'un jus de fruit bien mérité devant la nouvelle cabane des gilets jaunes de la Loire.

Aucun affrontement et aucune arrestation ne sont à noter.

Le Gueuloir
https://www.facebook.com/legueuloirjournal/
http://legueuloir.over-blog.com/

 

 

DÉPASSER LES GILETS JAUNES

 

Ce qui ne va pas chez les gilets jaunes, c'est le gilet jaune, cette appartenance dans l'uniformisation de l'apparaître, l'image de soi plus importante que les actes, l'apparence d'une révolution sans avoir à la faire, le mouvement comme spectacle du changement, la transformation en représentation sans avoir à changer de forme, le conservatisme réformiste rejetant toute critique révolutionnaire.

Pour ne pas disparaître dans cette récupération d'apparat, il s'agit de libérer le mouvement de sa soumission au système d'exploitation capitaliste et permettre ainsi son dépassement émancipateur. Le débordement de ce mouvement immobile est le commencement nécessaire à un changement de perspective.

Le système n'est pas réformable, il suit sont développement technologique irréversible. Seule une remise en cause globale sans équivoque peut permettre le début d'un changement effectif de nos vies, par l'appropriation du pouvoir de décision sur nos conditions d'existence et la libre auto-organisation égalitaire, tout en renversant la dictature économique qui nous détruit et intoxique notre monde.

La révolution n'appartient à personne, sinon à tous ceux qui la font, elle sera de toutes les couleurs ou ne sera pas !

Lukas Stella
http://inventin.lautre.net/linvecris.html

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article