FILMS ET RÉSISTANCES

Publié par Résistance verte

#films #résistance
#films #résistance

JE LUTTE DONC JE SUIS
Le film de Yannis Youlountas s’adresse à celles et ceux qui souffrent, qui résistent et s’interrogent, 2015
De Grèce et d’Espagne, un vent du sud contre la résignation souffle sur l’Europe. Dans les villes et les campagnes, dans les îles et les montagnes, au cœur des luttes et des alternatives en actes, des femmes, des hommes, mais aussi des enfants refusent de baisser les bras. Une même devise résume leur courage de résister, leur joie de créer et leur persévérance à toute épreuve : "JE LUTTE DONC JE SUIS". Quelques mots pour vivre debout, parce que rester assis, c’est se mettre à genoux. Une brise marine, souriante et solidaire, de Barcelone à Athènes et d’Andalousie en Crète, qui repousse les nuages du pessimisme. Un voyage palpitant en musique, d’un bout à l’autre de la Méditerranée, en terres de luttes et d’utopie.
https://www.youtube.com/watch?v=97HTxo20c-E


LA RÉSISTANCE RESPIRE
‪(ZAD du Testet) bande annonce‬
Le film tourné par Roxane Tchegini sur la ZAD du Testet durant l'opposition au projet du barrage de Sivens
http://www.laresistancerespire.com
https://www.facebook.com/terre.eveillee/
https://www.youtube.com/watch?v=rdTTRWK
vUfA


TEASER LA BATAILLE DU TESTET‬
Photos: Fred Scheiber / Sons: Marine Vlahovic
https://www.youtube.com/watch?v=P83r4sVVrdM


NOTRE DAME DES LUTTES !‬
Portraits & Chronique de Luttes du 17 novembre à mi décembre 2012 autour des nouvelles cabanes de la ChaTeigne de la ZAD#NDDL
Réalisation : Jean-François Castell
https://www.youtube.com/watch?v=Ipy01M4Bci4


NOTRE-DAME-DES-LANDES ...AU COEUR DE LA LUTTE‬
https://www.youtube.com/watch?v=ztLdAQqMYbs


DES TOMATES SANS ARROSAGE
Pascal Poot produit ses légumes sans irrigation. Sa technique est simple, il utilise ses propres semences qu'il a adapté aux conditions locales. (http://www.lepotagerdesante.com)
https://www.youtube.com/watch?v=SVq3xHBbVIw
https://www.youtube.com/watch?v=9a-fUweTWkY


PESTICIDES INTOXICATION
Elles s’appellent Syngenta, Monsanto, Bayer ou Dow, vous ne les connaissez peut-être pas. Ce sont des multinationales de l’agrochimie qui fabriquent les pesticides utilisés dans l’agriculture. Leurs produits se retrouvent dans les aliments, dans l’eau du robinet et même dans l’air que l'on respire. Certains sont cancérigènes ou neurotoxiques, d’autres sont des perturbateurs endocriniens. En moyenne, ce sont près de 65 000 tonnes de pesticides purs qui sont épandues chaque année sur notre territoire. Aujourd’hui, l’Hexagone est le premier consommateur de produits phytosanitaires en Europe...
http://www.francetvinfo.fr/replay-magazine/france-2/cash-investigation/cash-investigation-du-mardi-2-fevrier-2016_1286821.html


DES ABEILLES ET DES HOMMES
Film de Markus Imhoof, 1 h 30, 2013
Entre 50 et 90% des abeilles ont disparu depuis quinze ans. Cette épidémie, d'une violence et d'une ampleur phénoménale, est en train de se propager de ruche en ruche sur toute la planète. Partout, le même scénario : par milliards, les abeilles quittent leurs ruches pour ne plus y revenir. Aucun cadavre à proximité. Aucun prédateur visible.
Arrivée sur Terre 60 millions d'années avant l'homme, l'Apis mellifera (l'abeille à miel) est aussi indispensable à notre économie qu'à notre survie. Aujourd'hui, nous avons tous de quoi être préoccupés : 80 % des espèces végétales ont besoin des abeilles pour être fécondées. Sans elles, pas de pollinisation, donc pratiquement plus de fruits, ni légumes. Il y a soixante ans, Einstein avait déjà insisté sur la relation de dépendance qui lie les butineuses à l'homme : « Si l'abeille disparaissait du globe, l'homme n'aurait plus que quatre années à vivre. »
http://www.youtube.com/watch?v=4QwvXTCPAEg


LES MOISSONS DU FUTUR
Un film de Marie-Monique Robin
« Ce sont les pesticides et le modèle économique qu'ils incarnent qui affament le monde », assure Marie-Monique Robin, journaliste et réalisatrice pourfendeuse des lobbies agrochimiques. Après s'être attaquée à l'industrie des semences et des OGM dans le film « Le monde selon Monsanto » et avoir dénoncé les dangers des produits chimiques sur la chaîne alimentaire dans « Notre poison quotidien », elle consacre le dernier opus de sa trilogie – « Les moissons du futur » – aux bienfaits de l'agroécologie pour nourrir la planète. Ce documentaire dresse tout d'abord un état des lieux alarmant des conséquences de la « révolution verte » de l'après-guerre, avec « l'usage généralisé des engrais chimiques et des pesticides, la réduction de la diversité végétale au profit de variétés à hauts rendements, le recours à l'irrigation... » Dans ce dernier volet de sa trilogie, Marie-Monique Robin nous présente les solutions pour pallier à la crise alimentaire. L'industrie chimique a échoué dans sa mission de nourrir les gens : un sixième de l'humanité ne mange pas à sa faim. Il nous faut changer de paradigme agricole. « Il est tout à fait possible de nourrir le monde sans pesticides ». Ils existent des alternatives viables pour nourrir tous les habitants de cette planète, notamment autour de la notion d'agro écologie. Marie Monique Robin a rencontré partout dans le monde, des citoyens, des agriculteurs, des experts agronomes, des militants, des économistes, des collectifs, ..tous rapporteurs d'expériences réussies, d'innovations, d'espoir.
http://www.dailymotion.com/video/xtyvz3_les-moissons-du-futur-film-1-2_news http://www.dailymotion.com/video/xtyw0f_les-moissons-du-futur-film-2-2_news


NE VIVONS PLUS COMME DES ESCLAVES
Film de Yannis Youlountas avec la participation de Raoul Vaneigem
En Grèce, en France et ailleurs, quotidiennement, des milliers de personnes humbles et extraordinaires croient encore qu’un autre monde est possible et le prouvent. Par leurs actes, ils témoignent que l’être humain est capable de grandes choses : non pas de constructions technologiques rutilantes ni de coups d’éclats sportifs, financiers ou militaires salués dans la gabegie par le spectacle, mais tout simplement de persévérance, d’amour et de dignité.
Alors que le système distille, chaque jour toujours plus, la résignation, l’égoïsme et la peur, il ne tient qu’à nous, partout, selon nos moyens, de répandre leurs antidotes : la persévérance, même dans l’adversité, l’amour indéfectible de l’humanité – parce qu’elle est capable d’autre chose – et la dignité de résister au système qui la tyrannise et la rend méconnaissable.
« La gratuité est l’arme absolue contre la dictature du profit. » Raoul VANEGEIM
https://www.youtube.com/watch?v=rpqk24qvoR4


HOMO TOXICUS
Chaque jour, des tonnes de substances toxiques sont libérées dans l'environnement sans que nous en connaissions les effets à long terme pour les êtres vivants. Certaines d'entre elles s'infiltrent à notre insu dans nos corps et dans celui de nos enfants. En même temps que notre patrimoine génétique, nous transmettons aujourd'hui à nos enfants notre patrimoine toxique. Dans une enquête inédite, menée avec rigueur et humour à partir de ses propres analyses de sang, la réalisatrice explore les liens entre ces substances toxiques et l'augmentation de certains problèmes de santé comme les cancers, les problèmes de fertilité et l'hyperactivité. Les conclusions sont troublantes...
http://www.ubest1.com/?page=video/26320#null


NOTRE POISON QUOTIDIEN
Documentaire de Marie-Monique Robin
Après «Le monde selon Monsanto», la journaliste Marie-Monique Robin présente un film sur les produits chimiques présents dans nos aliments, et n’hésite pas à utiliser le mot «poison» pour désigner les multiples conservateurs, colorants, anti-oxydants, résidus de pesticides et autres produits chimiques qui traînent dans nos assiettes. Elle a enquêté sur les substances chimiques présentes dans l’alimentation. Sont-elles responsables des maladies qui frappent les pays développés (cancers, diabète, obésité, maladies neuro-dégénératives…) ? «La littérature scientifique est polluée par des études faites sur mesure pour l’industrie». «Nous sommes dans une société du risque où nous acceptons des effets collatéraux au nom du progrès», analyse Marie-Monique Robin.
http://cequevousdevezsavoir.wordpress.com/2011/02/14/ notre-poison-quotidien-le-nouveau-documentaire-de-marie-monique-robin/


GASLAND
Documentaire sur le Gaz de Schiste de Josh Fox
Le film se concentre sur des communautés américaines touchées par le forage du Gaz de Schistes et plus précisément, un procédé connu sous le nom de « fracturation hydraulique ». En mai 2008, Fox a reçu une lettre d’une société de gaz naturel lui proposant de louer les terres de sa famille à Milanville, en Pennsylvanie pour 100 000 $ afin forer pour trouver du Gaz de Schistes. À la suite de l’offre, il a cherché des informations sur le forage de gaz naturel dans le schiste Marcellus situé sous une grande partie de la Pennsylvanie, New York, l’Ohio et la Virginie-Occidentale. Il a visité Dimock, en Pennsylvanie où le forage de gaz naturel a déjà eu lieu. À Dimock, il a rencontré des familles capables de faire couler l’eau du robinet avec du feu ainsi que des familles souffrant de nombreux problèmes de santé et craignant que leurs puits d’eau soient contaminés. Tout au long du documentaire, Fox tendit la main à des scientifiques, des politiciens et des cadres de l’industrie du gaz et finalement s’est retrouvé dans les couloirs du Congrès alors qu’un sous-comité discutait de la loi sur la responsabilité de fracturation et de sensibilisation à des produits chimiques (Fracturing Responsibility and Awareness of Chemicals Act), « un projet de loi modifiant la loi sur la sécurité de l’eau potable (Safe Drinking Water Act) pour abroger certaines exemptions pour la fracturation hydraulique. » La fracturation hydraulique a été exempté de la loi sur la sécurité de l’eau potable et la loi sur la politique énergétique de 2005 (Energy Policy Act).
http://www.tvqc.com/2010/12/gasland-en-streaming-documentaire-sur-le-gaz-de-schiste


NOUS RESTERONS SUR TERRE
Un film d'Olivier Bourgeois et Pierre Barougier
Les changements climatiques inquiètent, les espèces s'éteignent, les ressources s'épuisent, les villes s'étendent. A travers un jeu de miroirs et de contrastes entre cette nature miraculeuse et l'obsession de l'homme à vouloir la dompter. Nous resterons sur Terre regarde la planète d'aujourd'hui dans les yeux et dresse l'état des lieux d'une harmonie qui vacille. Ce film laisse à chacun la liberté d'évaluer le degré d'urgence sur une seule certitude, nous resterons sur Terre.
http://www.tagtele.com/videos/voir/56970


LE MONDE SELON MONSANTO
Ce film enquête sur la multinationale américaine « Monsanto », leader mondial des biotechnologies et l'une des entreprises les plus controversées de l'ère industrielle. 90% des organismes génétiquement modifiés (OGM) cultivés aujourdhui sur la planète, tels que le soja, le colza, le maïs, le coton, lui appartiennent et à terme c'est la chaîne alimentaire toute entière qu'elle est à même de contrôler. Les OGM de Monsanto ont envahi le monde entier... Quels sont les enjeux des OGM ? En sappuyant sur des documents inédits et sur les témoignages de scientifiques, de représentants de la société civile, de victimes, d'avocats, d'hommes politiques, de représentants de la Food and Drug Administration américaine ; en menant des enquêtes de terrain parmi les paysans en Inde, au Mexique, au Paraguay, la réalisatrice Marie-Monique Robin, lauréate du prestigieux prix Albert Londres, a patiemment rassemblé les pièces d'un vaste puzzle économique. Ce film reconstitue la genèse d'un empire industriel devenu l'un des premiers semenciers de la planète. Il montre comment, derrière l'image de société propre et verte que décrivent les campagnes publicitaires, se cache un projet hégémonique menaçant la sécurité alimentaire du monde mais aussi l'équilibre écologique de la planète.
http://www.youtube.com/watch?v=qERBJHKfgAo&feature=share


HOME
Home" apporte un point de vue systémique à la compréhension de l'écologie, de l'interdépendance des hommes entre eux, où qu'ils vivent. Il nous fait comprendre que nous faisons intégralement partie de notre environnement, et qu'on ne peut s'en extraire sans courir à notre perte.
http://www.youtube.com/watch?v=NNGDj9IeAuI


ALERTE A BABYLONE
Un film de Jean Druon. Ce film retrace les conséquences de l'application des nouvelles technologies, comme le nucléaire, les OGM et les nanotechnologies. Bien que ces conséquences portent sur la santé, l'avenir social et les conditions de vie en général, ces techniques sont toujours mises en service sans aucun débat public. L'auteur fait intervenir des chercheurs en agronomie, des juristes et des penseurs critiques qui déplorent le peu d'informations mises à disposition du public par les "organismes de contrôle" qui, bien souvent, au lieu d'exercer un travail de contrôle véritable qui correspondrait à la responsabilité dont ils revêtent pourtant leur poste, aident au contraire à avaliser des décisions déjà prises par le complexe industriel qui les mandate.
http://www.viddler.com/explore/Belphi/videos/43/
http://www.veoh.com/browse/videos/category/educational/watch/ v2462703dDRJCZcw
http://www.dailymotion.com/video/x5qqa3_alerte-a-babylone-1_news
http://www.dailymotion.com/video/x5qqvg_alerte-a-babylone-2_news?from=rss&hmz=706c61796572
http://www.dailymotion.com/playlist/xjpsb_givethemenoughdope_alerte-a- babylone/video/x5qt4q_alerte-a-babylone-3_news
http://www.dailymotion.com/playlist/xjpsb_givethemenoughdope_alerte-a- babylone/video/x5qu24_alerte-a-babylone-4_news
http://www.dailymotion.com/playlist/xjpsb_givethemenoughdope_alerte-a- babylone/video/x5qx79_alerte-a-babylone-5_news
http://www.dailymotion.com/playlist/xjpsb_givethemenoughdope_alerte-a- babylone/video/x5qy41_alerte-a-babylone-6_news


LE BIEN COMMUN, L'ASSAUT FINAL
Sur le fond, c'est une charge très argumentée, très démonstrative contre la mondialisation libérale, nourrie de reportages et de témoignages recueillis au Canada, au Mexique, aux États-Unis, en Inde, en France. Avec les exemples très parlants de la marchandisation en cours de tous ces « biens publics mondiaux » que sont l'eau, les semences, la santé, les gênes, les connaissances et pratiques ancestrales ou nouvelles... Ici ce n'est pas Dieu, c'est « l'homme d'affaires » qui se donne une semaine pour asservir le monde au profit, pour créer enfin ce « marché total » qu'on nous propose comme horizon. À chaque jour son thème (l'eau, les semences etc.). Chaque soir de la semaine, l'homme d'affaires reprend son Boeing, volant dans les étoiles vers sa prochaine mission, tandis qu'une voix off commente : « Et l'homme d'affaires se dit que cela était bon pour ses actionnaires ».
http://www.dailymotion.com/video/xa08nh _le-bien-commun-l-assaut-final-1_news http://www.youtube.com/watch?v=vifkJE8TgIY


NOUS RESTERONS SUR TERRE
Un film d'Olivier Bourgeois et Pierre Barougier
Les changements climatiques inquiètent, les espèces s'éteignent, les ressources s'épuisent, les villes s'étendent. A travers un jeu de miroirs et de contrastes entre cette nature miraculeuse et l'obsession de l'homme à vouloir la dompter. Nous resterons sur Terre regarde la planète d'aujourd'hui dans les yeux et dresse l'état des lieux d'une harmonie qui vacille. Ce film laisse à chacun la liberté d'évaluer le degré d'urgence sur une seule certitude, nous resterons sur Terre.
http://www.tagtele.com/videos/voir/56970


DE LA SERVITUDE MODERNE
Jean-François Brient et Victor León Fuentes

L’objectif central de ce film est de mettre à jour la condition de l’esclave moderne dans le cadre du système totalitaire marchand et de rendre visible les formes de mystification qui occultent cette condition servile. Il a été fait dans le seul but d’attaquer frontalement l’organisation dominante du monde.

Dans l’immense champ de bataille de la guerre civile mondiale, le langage constitue une arme de choix. Il s’agit d’appeler effectivement les choses par leur nom et de faire découvrir l’essence cachée de ces réalités par la manière dont on les nomme. La démocratie libérale est un mythe en cela que l’organisation dominante du monde n’a rien de démocratique ni même rien de libérale. Il est donc urgent de substituer au mythe de la démocratie libérale sa réalité concrète de système totalitaire marchand et de répandre cette nouvelle expression comme une trainée de poudre prête à incendier les esprits en révélant la nature profonde de la domination présente.

D’aucuns espéreront trouver ici des solutions ou des réponses toutes faites, genre petit manuel de « Comment faire la révolution ? ». Tel n’est pas le propos de ce film. Il s’agit ici de faire la critique exacte de la société qu’il nous faut combattre. Ce film est avant tout un outil militant qui a pour vocation de faire s’interroger le plus grand nombre et de répandre la critique partout où elle n’a pas accès. Les solutions, les éléments de programme, c’est ensemble qu’il faut les construire. Et c’est avant tout dans la pratique qu’elles éclatent au grand jour. Nous n’avons pas besoin d’un gourou qui vienne nous expliquer comment nous devons agir. La liberté d’action doit être notre caractéristique principale. Ceux qui veulent rester des esclaves attendent l’homme providentiel ou l’œuvre qu’il suffirait de suivre à la lettre pour être plus libre. On en a trop vu de ces œuvres ou de ces hommes dans toute l’histoire du XXº siècle qui se sont proposés de constituer l’avant-garde révolutionnaire et de conduire le prolétariat vers la libération de sa condition. Les résultats cauchemardesques parlent d’eux-mêmes.

La crise économique, sociale et politique a révélé la faillite patente du système totalitaire marchand. Une brèche est ouverte. Il s’agit maintenant de s’y engouffrer sans peur mais de manière stratégique. Il faut cependant agir vite car le pouvoir, parfaitement informé sur l’état des lieux de la radicalisation de la contestation, prépare une attaque préventive sans commune mesure avec ce que nous avons connu jusqu’à maintenant. L’urgence des temps nous impose donc l’unité plutôt que la division car ce qui nous rassemble est bien plus profond que ce qui nous sépare. Il est toujours très commode de critiquer ce qui se fait du côté des organisations, des individus ou des différents groupes qui se réclament de la révolution sociale. Mais en réalité, ces critiques participent de la volonté d’immobilisme qui tente de nous convaincre que rien n’est possible. Il ne faut pas se tromper d’ennemis. Les vieilles querelles de chapelle du camp révolutionnaire doivent laisser la place à l’unité d’action de toutes nos forces. Il faut douter de tout, même du doute.

"La servitude moderne est une servitude volontaire, consentie par la foule des esclaves qui rampent à la surface de la Terre. Ils achètent eux-mêmes toutes les marchandises qui les asservissent toujours un peu plus. Ils courent eux-mêmes derrière un travail toujours plus aliénant, que l’on consent généreusement à leur donner, s’ils sont suffisamment sages. Ils choisissent eux-mêmes les maitres qu’ils devront servir. Pour que cette tragédie mêlée d’absurdité ait pu se mettre en place, il a fallu tout d’abord ôter aux membres de cette classe toute conscience de son exploitation et de son aliénation."
http://www.megaupload.com/?d=11E0VQ0L
http://www.delaservitudemoderne.org/video.html


#films #résistance #écologie

FILMS ET RÉSISTANCES
FILMS ET RÉSISTANCES
FILMS ET RÉSISTANCES
FILMS ET RÉSISTANCES

Publié dans Vidéos