TÉMOIGNAGE D'UN MÉDECIN DE LILLE

Publié le par Résistance verte

 

« Tous mes malades avec fièvre ou symptômes cliniques ont des tests PCR négatifs ! Le seul positif est un patient infecté en mars (sérologie positive en mars) car oui les gens guéris expectorent des protéines virales longtemps après la guérison ! J’appelle l’ARS pour leur signaler, ils ne comprennent pas la maladie dont ils parlent et insistent pour avoir leur PCR pour tous les sujets contacts !

J’appelle Paris pour leur dire que je trouve aberrant de confiner 14 jours un patient immunisé, on me dit de faire une attestation sur l’honneur pour qu’il reprenne normalement son travail ! Je demande de pouvoir faire une sérologie chez tous patient avec un PCR positif pour détecter les faux positifs... pas le droit !

En clair, les PCR positifs ne sont jamais symptomatiques et les symptomatiques n’ont jamais de PCR positif... Si on teste massivement, évidemment on trouve des PCR + chez les gens guéris...

Par contre, avalanche de dépression, suicide et prise charge monstrueusement retardée pour des malades graves (j’ai un mesothéliome pleural diagnostiqué au 1er avril qui aura son premier rendez vous le 28 Août !) Je suis écœuré par la gestion de cette épidémie qui en définitive aura été moins grave que la grippe de 2017 !

Tout ça pour un vaccin promis à 8 milliard de doses ? Ça ressemble à la fin d’une épidémie noyée dans une hystérie collective tout ça ! »

Dr  Bruno Vermesse

#coronavirus #covid19 #virus #pandémie #vaccins #épidémie #masques #confinement #GestesBarrières #décès #mortalité

LA PRESSE CORROMPUE DÉNIGRANT LA MÉDECINE

https://youtu.be/EFa9JHMFO9s

Publié dans Coronavirus

Commenter cet article