L'APPEL DU MÉZENC

Publié le par Résistance verte

BIENVENUE AUX RÉFUGIÉS !

« Au nom de la Dignité, de la Justice et de la Fraternité,
nous appelons à refuser toute incitation à la haine et au rejet de l’autre.
Inspiré-e-s par la démarche humaniste des humbles habitant-e-s du plateau Vivarais-Lignon,
qui naguère furent l’honneur de la région,

Retrouvons-nous le 23 octobre 2016, à 11h00
Les Estables (43), parking de la maison forestière

Afin de gravir ensemble le Mont Mézenc et y affirmer haut et fort que :
De tous temps et en tous lieux,
l’accueil de ces hommes et de ces femmes
qui fuient les persécutions, la guerre, la misère,
les désastres environnementaux,
est un acte d’humanité et un impératif moral.

Repas partagé et assemblée conviviale au pied du Mézenc

Des citoyen-ne-s d’Auvergne-Rhône-Alpes »
Toutes les Nuits Debout sont invitées et Nuit Debout 43 propose de les accueillir dès le 22 octobre au soir. Pour la contacter : nuitdebout.lepuy43@gmail.com

https://www.facebook.com/appeldumezenc/

La liste des collectifs et associations soutenant l’Appel du Mézenc, Bienvenue aux réfugiés, s’allongent de jour en jour : Des citoyen-ne-s d’Auvergne-Rhône-Alpes,

Nuit debout Clermont-Ferrand, Nuit Debout43, Nuit Debout Montluçon, Nuit Debout Moulins, Nuit Debout Alès, Nuit Debout Crest, RESF 43, La Cimade 43, La Cimade 63, La Cimade Auvergne-Rhône-Alpes, Ligue Des Droits de L’Homme 43, Ligue des Droits de l’Homme Auvergne, Attac 43, Plateau Asile Solidarité, Comité Brivadois de Soutien aux Opprimés, Nuit Debout Valence.

Le 14 septembre 2016, Mr Wauquiez, président du Conseil régional d’Auvergne-Rhône-Alpes exprimait son refus d’accueillir 1784 réfugiés en provenance de Calais.
Afin de protester contre l’inhumanité d’une telle posture et de manifester notre solidarité avec les personnes vivant l’exil et cherchant refuge, des collectifs Nuit Debout de la région Auvergne-Rhône-Alpes, rejoints par des associations, se sont unis pour se réapproprier le Mont-Mézenc, point culminant des départements d’Ardèche et de Haute-Loire qui, ces dernières années, était surtout connu pour être le haut lieu de la rentrée médiatique de M. Wauquiez.
Il nous semble d’autant plus important d’investir le Mont Mézenc qu’il domine le plateau Vivarais-Lignon où, durant l’Occupation, en offrant asile et protection à des juifs comme à des non-juifs en proie aux persécutions, s’illustrèrent de nombreux habitants du Chambon-sur-Lignon et des communes voisines.
Ils se sont vu décerner le titre de « Justes parmi les Nations » par l’association Yad Vashem.

Ainsi, nous choisissons d’honorer les valeurs de Fraternité et de Solidarité portées en leur temps, en ce lieu symbolique, par les habitants de cette région.
 Notre objectif est aussi de promouvoir les réseaux d’aide et de soutien. Nous veillerons à ce que ce rassemblement ne soit pas un lieu de propagande électorale.

Rendez vous sur  https://www.facebook.com/appeldumezenc/

« Il nous a semblé d’autant plus important d’investir ce sommet, que le Mont Mézenc domine le plateau du même nom où, durant l’Occupation, en offrant asile et protection à des Juifs en proie aux persécutions, de nombreux habitants s’illustrèrent ».

 

Plus de 2000 manifestants pour souhaiter la bienvenue aux réfugiers. «Notre message, c’est de dire: 'Bienvenue aux réfugiés !' qu’ils soient de Calais ou d’ailleurs. La France peut les accueillir. C’est une question de volonté, pas d’argent. Notre région doit accueillir 1.784 migrants de Calais, soit 1 personne pour 4.347 habitants», a relevé Christine Chevalier, du Réseau éducation sans frontière (RESF) Haute-Loire.  «La marche d’aujourd’hui est le symbole de notre solidarité avec les réfugiés et de notre refus du discours ignoble tenu mi-septembre par le président de la région Laurent Wauquiez», a ajouté la militante.
Plus de 2000 manifestants pour souhaiter la bienvenue aux réfugiers. «Notre message, c’est de dire: 'Bienvenue aux réfugiés !' qu’ils soient de Calais ou d’ailleurs. La France peut les accueillir. C’est une question de volonté, pas d’argent. Notre région doit accueillir 1.784 migrants de Calais, soit 1 personne pour 4.347 habitants», a relevé Christine Chevalier, du Réseau éducation sans frontière (RESF) Haute-Loire.  «La marche d’aujourd’hui est le symbole de notre solidarité avec les réfugiés et de notre refus du discours ignoble tenu mi-septembre par le président de la région Laurent Wauquiez», a ajouté la militante.

Plus de 2000 manifestants pour souhaiter la bienvenue aux réfugiers. «Notre message, c’est de dire: 'Bienvenue aux réfugiés !' qu’ils soient de Calais ou d’ailleurs. La France peut les accueillir. C’est une question de volonté, pas d’argent. Notre région doit accueillir 1.784 migrants de Calais, soit 1 personne pour 4.347 habitants», a relevé Christine Chevalier, du Réseau éducation sans frontière (RESF) Haute-Loire. «La marche d’aujourd’hui est le symbole de notre solidarité avec les réfugiés et de notre refus du discours ignoble tenu mi-septembre par le président de la région Laurent Wauquiez», a ajouté la militante.

Commenter cet article