GUÉRANDE RADIOACTIVE

Publié le par Résistance verte

#radioactivité
#radioactivité

Durant le week end du 13 au 16 mai 2016, la CRIIRAD a participé à la réunion annuelle du Collectif Mines d’Uranium en Loire-Atlantique organisée cette année par le collectif « Cap Radioactivité ». Le collectif « Cap Radioactivité » s’est constitué en 2014 suite à un constat de réutilisation de stériles radioactifs issus des anciennes mines d’uranium de la presqu’ile Guérandaise sur les communes de Piriac-sur-Mer, La Turballe et Guerande.

Dans le cadre de la formation des associations locales, des mesures réalisées par la CRIIRAD du 13 au 16 mai sur les communes de Piriac et Guérande ont permis de relever de nombreux secteurs présentant une radioactivité élevée.

A Guérande, la présence de stériles radioactifs sur un chemin communal induit des niveaux de radiation 3 000 fois supérieurs à la normale au contact du sol et plus de 30 fois supérieurs à la normale à 1 mètre du sol.

La CRIIRAD a immédiatement informé la municipalité, les riverains et la presse. Voir les articles en pièce jointe et le reportage de France 3 Pays de Loire diffusé le 16 mai 2016 à 19 h.

http://france3-regions.francetvinfo.fr/pays-de-la-loire/loire-atlantique/guerande-de-la-radioactivite-sur-le-bord-d-un-chemin-de-promenade-998849.html

Selon la méthodologie proposée par AREVA et validée par les services de l’Etat, il n’était pas prévu de décontaminer ce chemin.

Nous espérons que cette action permettra à la municipalité et aux habitants de faire pression sur AREVA pour que ces graves anomalies soient traitées.

La réutilisation de stériles miniers radioactifs concerne des centaines de sites en France au voisinage des anciennes mines d’uranium, présentes sur de nombreux départements.

http://www.criirad.org/actualites/uraniumfrance/img/CarteFrance_WEB.pdf

GUÉRANDE RADIOACTIVE

Publié dans Nucléaire

Commenter cet article